Les cheminées traditionnelles

Lorsqu’il s’agit de chauffer du bois dans une cheminée à foyer ouvert, la chaleur provient de deux sources, des flammes, mais aussi de la circulation d’air chaud. Ce dernier n’est autre que l’air froid dans la pièce, aspiré par la partie inférieure du foyer, réchauffé au contact des parois puis diffusé par le haut du foyer et d’autres ouvertures pratiquées à cet effet.

Le fonctionnement sera d’autant plus efficace que le tirage de la cheminée est meilleur, c'est-à-dire sa capacité à évacuer les fumées des gaz de combustion vers l’extérieur. Seulement, le rendement de ce type de cheminées est très faible, généralement inférieur à 10%.

On leur préférera les cheminées à foyer fermé ou les inserts, dont le rendement est la plupart du temps supérieur à 70% et dont la puissance permet de réchauffer plusieurs pièces.